Cowblog - Derniers articles publiéshttp://www.cowblog.fr/index.phpCowblogfrWed, 02 Dec 2020 05:01:57 +0100600*
*

]]>
Mon, 30 Nov 2020 17:51:00 +0100http://a-demi-maux.cowblog.fr/article-3280616.html
Crystal methSi je connais la dynamique des addictions, et que je sais qu'il faut lutter contre pour se préserver (gros lieu commun - et puis, pour préserver quoi au juste, aux yeux de qui, quelles normes -), résoudre cette problématique m'est pour le moment impossible. Je crois bien que c'est même inenvisageable, ma propre vie n'étant pas à défendre en soi; tant que je n'aurai pas la conviction qu'il me faut sortir du gouffre dans lequel je me maintiens, tant qu'il n'y aura pas de but - lointain ou précis - il n'y aura pas de possibilité d'issue.

Je quitte une dépendance pour une autre (je prends l'appellation pour ce qu'elle est, un fourre-tout de nécessités matérielles qui permet de nourrir correctement un circuit de récompense complètement déréglé), et si je ne réponds pas aux besoins, c'est la tension, l'insomnie, l'impression de perdre pied et qu'un danger va me tomber sur la gueule et me déchirer les entrailles simultanément. Si je lutte, c'est la violence; je me sens immobilisée, les activités dérivatives me semblent inaccessibles (et pourtant, c'est certainement par elles que je pourrai trouver un espoir d'évasion, une petite fenêtre de respiration pour ne pas moisir dans mon caveau); j'ai besoin de dormir, d'avoir mal, j'ai les pires images en tête, insultes, agression, viol, torture, et c'est une telle rage dans l'impuissance et la soumission à ce bestiaire de vengeance qu'il me faut me déconnecter, vite, avant d'en venir à un nouveau geste potentiellement irréparable. Ce tout - rêvé ou acté - laisse des marques dans mes circuits internes, sur ma peau, dans chaque cellule de mes organes. En traversant mon âme, il la dissout; je ne suis qu'une accumulation de gestes et d'applications régis par la lutte; ma spiritualité, ou ce qu'il en reste, a été dévorée par le dernier échelon de l'incarnation - le terrestre dans son élément le plus sordide, enfer en soi, cultivé par soi à l'infini.

Je comprends les tentatives de prière, je comprends les jetées à corps perdu ès sectes et religions, je comprends la fusion aux espoirs insensés, à la foi invulnérable, à ce pari en soi vers un Tout qui ne se vérifie pas mais qui résonne comme le seul chemin possible. J'envie ceux qui croient, qui respectent les rituels parce que ceux-ci font sens comme échos matériels aux principes supérieurs; j'ai été de ceux-là, et cette conviction m'a tenue un temps; mais la certitude s'est délitée en doute, puis muée en conviction inverse, celle d'une vacuité insondable, désespérante, contre laquelle on ne peut rien. Mon seul travail (hors emploi), c'est me démettre de l'espoir. Sans espoir, il n'y a ni attente, ni atteinte; on traverse le temps et la vie sans heurts, et au fond, n'est-ce pas la seule chose dont on puisse se satisfaire (au-delà de l'aide que l'on apporte aux autres)?
]]>
Sun, 22 Nov 2020 11:21:00 +0100http://catalepse.cowblog.fr/crystal-meth-3280602.html
Heure par heure

Comme j'avais l'habitude de dire, sur un ton insupportable lorsque Bruno cédait à mes demandes: "j'ai toujours ce que je veux".

J'y ai pensé lorsque je suis sortie des 4 minutes de consultation médicale (encore (c'est l'abonnement à 13,60 euro, facile, rapide, fast pharma à volonté)). Même pas eu besoin de mentir, la vérité est simple, elle passe avec un grand sourire et une belle sincérité dans des yeux calmes. 2 boîtes de Seresta en plus, paradis dans l'autodestruction (non, je ne me plains pas, c'est un choix comme moindre mal).

J'ai besoin d'un filet de sécurité dans l'anesthésie. Mes journées de 12 heures depuis la reprise me fatiguent sans y penser, mais quand je rentre chez moi, je n'ai pas le courage de vivre; dormir est un plaisir, une récompense pour avoir tenu tout et n'importe quoi à bout de bras sans me plaindre, sans lâcher, en trouvant des solutions pour tous, et en ne lâchant jamais les débats.

Pour résumer, la stupidité du collectif enseignant me contraint à me démultiplier en actions solidaires et citoyennes, tout en formant les élèves sur le long terme. Si le quotidien n'était pas si lourd, la commande se réaliserait avec plaisir; mais je n'ai aucun temps pour l'anticipation, et si je veux répondre aux demandes institutionnelles correctement, je dois travailler lorsque les élèves sont partis, que j'ai terminé mes tâches administratives et que j'ai contacté tous les parents. Chaque jour, je me retrouve avec 40 messages Pronote et une vingtaine de mails; j'épluche l'ensemble à 19h, et le lendemain à 10h, j'en ai encore autant, ça explose de partout. Quand je règle un incident, trois autres me tombent dessus presque immédiatement; j'ai l'impression d'être frappée par un maléfice de duplication des faits établissement, c'est difficilement gérable.
Donc, ce calendrier institutionnel ne peut être préparé que le soir ou les weekend (d'ailleurs, une fois fini cet article, je vais retourner dans mon bureau pour prévoir ma formation des délégués pour les conseils de classe, prévoir ma séance sur la laïcité, préparer les questionnaires de retour sur l'intervention d'hommage à Samuel Paty, m'occuper des commande des photo de classe, faire mes bilans d'absence/retards/punitions que je n'ai pas faits depuis trois semaines, préparer mon cours sur la liberté d'expression avec les 6B, faire l'état des lieux des profs qui ne veulent pas se taper de vie de classe pour préparer les conseils, mettre au propre le travail d'inclusion pour mes élèves de cinquième, réaliser le planning d'intervention pour Odyssée Art, recontacter Olympio, et encore d'autres nécessités que j'ai déjà oublié mais qui me reviendront dès que je vais me retrouver devant mon bureau en bordel).

Tous les 15 jours, l'inspecteur prendra contact avec moi pour "m'accompagner" (vérifier?) que les demandes sont réalisées correctement. Autant dire que j'ai intérêt à être carrée, solide, efficiente (tout ce que je ne suis pas dans ma vie personnelle (mais on s'en fout, après tout personne ne m'a demandé d'exister hors travail (si j'avais une vie, je serais bien en difficulté pour répondre à ces impératifs (mais comme je ne sers à rien, j'accepte avec plaisir l'exploitation)))). Tout cela grâce aux profs, qui pourtant ne cessent de me dire qu'il sont désolés, et qu'ils ne pensaient pas que les répercussions seraient aussi pénibles pour moi. (Cela dit, s'ils avaient su, ils auraient agi de la même manière, c'est donc bien qu'ils s'en foutent).

Bref, il va bien falloir que je bosse un minimum encore  aujourd'hui; plutôt que de râler, autant que je m'y mette maintenant (avec un peu de chance, je pourrai rentrer à 20h en ayant fait la majorité).

]]>
Sat, 21 Nov 2020 14:26:00 +0100http://catalepse.cowblog.fr/heure-par-heure-3280600.html
La "5G" (2) A quoi va t'elle servir ? Quels sont les apports de la « 5G » aux particuliers et aux entreprises.?

    La 5G apporte une amélioration analogue à ce qu’apporte sur internet la fibre optique par rapport à l’ADSL.
    Techniquement la 5G a un débit 10 fois plus élevé que la 4G er permet des chargements 7 fois plus rapides environ : on peut charger beaucoup plus de données en un temps défini.
    Le temps de latence est beaucoup plus faible, de l’ordre de la milliseconde : c’est la durée nécessaire pour qu’un paquet de données partant d’un émetteur, arrive à destination. Un temps très court est nécessaire pour commander à distance des objets connectés qui exigent des réponses rapides (une voiture, une machine industrielle)
.
    Une bande passante par unité de surface 1000 fois plus grande et donc 100 fois plus d’objets connectés sur une surface donnée par rapport à la 4G    Une très grande disponibilité.
    90% de réduction de l’énergie demandée sur le réseau; cela permet des durées de vie beaucoup plus grande pour des objets connectés alimentés par batterie.

http://lancien.cowblog.fr/images/Bloginformatique/5G8specificationrequirementsfr.jpg

    La 5G n’apportera que peu de nouveautés et d’améliorations aux particuliers sur leurs smartphones.

    Les communications téléphoniques et celles des SMS resteront les mêmes car même si les temps de parcours sont moindres, l’amélioration passera inaperçue.
    La durée entre les charges de batterie sera sans doute allongée du fait de la moindre consommation en communication.
    Les temps de chargements de données importantes seront fortement diminués, mais ce n’est pas indispensable : par exemple le chargement d’un film de 800 Mo qui prend 40 secondes sur la 4G, sera chargé en 5 secondes sur la 5G. Mais les services de streaming audio et vidéo fonctionnent très bien avec la 4G.!
    Orange, Free Mobile, SFR et Bouygues Télécom. Ces quatre opérateurs ont tous récupéré en juin 2020 un premier lot de fréquences. D’autres fréquences ont été vendues en septembre, et donc la 5G va être lancée en 2021
    Vous avez peut-être déjà été sollicité par des démarcheurs ou des publicités commerciales de certains opérateurs qui annoncent des forfaits compatibles 5G ou qui vendent déjà des smartphones compatibles avec l’ultra haut débit mobile. 
    Gare au piège : aucun opérateur français n’a en 2020 un réseau 5G opérationnel. Ce n’est qu’à la toute fin de l’année 2021 que, peut-être, les premiers sites seront allumés, dans des zones très limitées et la 5G ne donnera son plein potentiel que dans plusieurs années. Il vaut mieux attendre quelques années que les plâtres soient essuyés.
    Toutefois le réseau 4G des smartphones arrive peu à peu à saturation et l’augmentation de débit de la 5G évitera par la suite, cet engorgement.

http://lancien.cowblog.fr/images/Bloginformatique/arcepusages5g1024x407.png

    Au niveau des particuliers, la télévision en flux direct et hors internet sera améliorée permettant la THD, (la « 8K ») ou en 3D, les caméras 360 d°, la réalité virtuelle seront accessibles sur les réseaux et de nouveaux types de divertissements seront sûrement imaginés.
    Mais certains services à distance seront améliorés, comme les consultations médicales par exemple.
    Et les « clouds » qui se sont beaucoup développés, deviendront le stockage normal.

    Mais la 5G est surtout faite pour permettre l’essor des objets et machines connectées.

    Sans doute verra t’on apparaître de nombreux objets connectés dans la maison pour compléter ceux déjà en activité avec la 4G. mais j’avoue ne pas être convaincu de leur très grande utilité. Sans doute suis-je « vieux jeu », mais je les considère actuellement plutôt comme des gadgets.
    Par contre, au niveau des collectivités, des agglomérations, de nouvelles applications seront possibles, en matière de sécurité, ou de maîtrise énergétique ou de la circulation par exemple. On peut penser à des allumages, des arrosages automatiques, des relevés de déchets intelligents…. (encore que cela serait sans doute possible avec la 4G, mais plus gourmand en énergie)

http://lancien.cowblog.fr/images/Bloginformatique/anfr5gusages.png
    
    Mais les progrès importants sont à faire, soit au niveau de l’industrie, soit au niveau de la commande à distance de machines
    Pour les entreprises, c’est le débit important qui permet de traiter un très grand nombre de données et donc des data beaucoup plus importants. Ce peut être essentiel aussi pour certains services publics comme le météorologie nationale.

    Au niveau de la commande des objets c’est surtout le faible temps de latence qui permet une réaction rapide. C’est indispensable par exemple pour une automobile autonome ou tout véhicule sans conducteur. Cela l’est aussi pour la chirurgie à distance ou le contrôle de centrales nucléaires
    La commande de machines industrielles peut demander à la fois une réponse rapide et un traitement de grands volumes de données pour permettre des automatisations sous contrôle. De même le contrôle du fonctionnement de grands systèmes complexes, comme le réseau électrique ERDF.

    Il semble que l’on se dirige vers plusieurs sortes de réseaux, notamment un réseau à fort débit, mais à temps de latence moins court, et réseau à très faible temps de latence pour les besoins d’instantanéité.
    Finalement il est difficile aujourd’hui de prévoir toutes les applications futures de la 5G, de la même façon qu’il était impossible, au début du smartphone, d’en prévoir toutes les applications qui allaient être développés.
    Ce qui est certain c’est qu’un pays qui n’aura pas la 5G verra son industrie et certains services public devenir moins concurrentiels et certaines applications de connection ultra-rapide qui ne pourront pas être développées, comme la téléchirurgie par exemple. Les entreprises iront s’installer dans les pays étrangers où elles peuvent utiliser les avantages de la 5G et le chômage augmentera à nouveau, sans compter que l’arrivée de la 5G va créer des emplois dans le domaine informatique.

    Dans l’article de demain je parlerai des inconvénients et critiques de la 5G, celles réelles et celles avancées sans vérifications et qui s’avèrent douteuses.]]>
Thu, 26 Nov 2020 18:46:00 +0100http://lancien.cowblog.fr/la-5g-2-a-quoi-va-t-elle-servir-3280595.html
La "5G" (1) Historique

      Depuis quelques mois la venue prochaine du système de communication 5G défraye la chronique, et le nombre de bêtises qui circulent à ce sujet est remarquable. Les gens inventent des arguments pour défendre leurs thèses, sans seulement vérifier s’ils sont exacts, notamment sur le plan technique.
    Je voudrais donc faire le point sur cette question en 3 articles; le premier sur l’historique des systèmes de communication téléphonique, le second sur l’utilité et l’emploi de la 5G, et le troisième sur les reproches que l’on fait à la 5G et leur réalité.

    Certains d’entre vous n’ont jamais connu le « zéro G ». (On ne l’appelait pas ainsi). C’était vers 1970, les gros téléphones dans les voitures des ministres, des PDG ou des personnes riches.
Le fonctionnement était très aléatoire, la couverture n’était qu’au voisinage des grandes villes, et ils ne pouvaient quitter la voiture pour des raisons de poids et d’alimentation en courant électrique. Je ne me suis jamais personnellement servi de ces appareils.

    La « 1G » a été le premier réseau GSM (Global System for Mobile Communications), mais n’a été implanté qu’au Japon en 1979, avec peu de succès, les appareils correspondants étant très volumineux et peu portables, et la couverture du réseau insuffisante.

    La « 2G » a été installée à partir de 1990 et permettait d’avoir un téléphone mobile qui tienne dans la poche et qui puisse transmettre la voix et écrire des SMS. La marque NOKIA a connu un grand succès en France.

    La « 3G » est apparue à partir de l’an 2000 et a permis de se relier à internet, avec un débit certes faible, mais qui permettait de recevoir des messages, de faire des recherches et d’envoyer et de recevoir des images, dont le chargement n’était pas toujours immédiat.
    Par ailleurs la couverture territoriale des antennes s’est développée.
    On a vu apparaître l’iPhone avec l’IOS d’Apple et de nombreuses marques utilisant Androïd de Google. L’utilisation du téléphone portable s’est peu à peu généralisée et démocratisée. Le smartphone est apparu avec ses applications et le développement de nombreux petits logiciels par de petites start-up.

    Le réseau « 4G est apparu en 2011. Beaucoup plus performant en débit, avec une couverture nationale et mondiale, il va révolutionner l’emploi du smartphone et des tablettes, car il permet de gérer des bases de données importantes. Peu à peu le smartphone et la tablette vont, pour certains usages courants, remplacer l’ordinateur fixe, mais aussi les administrations, les magasins, les guichets et dans une certaine mesure les téléviseurs et les lieux de rencontre.
   Le nombre d’applications explose et permet de gérer à distance sans se déplacer et les réseaux sociaux deviennent un moyen de communication et d’information primordial, avec beaucoup d’avantages, mais aussi d’inconvénients (nombreuses fausses nouvelles, désinformation, organisation de rassemblements nuisibles à l’ordre public).
     Les objets connectés apparaissent dans le grand public.
    Les sites internet et les tweets deviennent un moyen de gouvernement, dont le paroxysme est l’usage fait par le Président Trump.

    En 2020, la nouvelle norme, la « 5G » est au point. Avec un débit 10 fois supérieur à la 4G, elle permettra aux entreprises d’avoir des applications plus performantes et aux objets connectés de pouvoir fonctionner plus facilement comme les voitures autonomes par exemple. Elle ne modifiera pas beaucoup l’usage des particuliers, mais apportera une grande évolution aux entreprises. Celles qui n’auront pas la 5G ne seront plus compétitives.

    L’implantation de la 5G est déjà très avancée dans certains pays (Chine, Etats-Unis, Corée Scandinavie, Brésil, Australie, Allemagne, Espagne (en bleu sur la carte en début d’article), alors que d’autres commencent leur déploiement : Russie, Algérie, Portugal, France, (en rouge sur la carte en début d’article),   
    La France est à la traîne, s’empressant lentement de vendre aux enchères les fréquences correspondantes aux opérateurs. Des détracteurs politiques retardent le mouvement, usant souvent d’arguments inexacts et les nouveaux maires écologistes de grandes villes la refusent, sous des prétextes souvent erronés et parce qu’ils considèrent qu’elle apporte peu à leurs électeurs particuliers (ce qui est vrai) mais ignorent ce qu’elle apporte aux entreprises (qui, pour la plupart ne votent pas pour eux).

       Une fois de plus les politiques font preuve de leur ignorance dans le domaine technique.

      
Dans les deux articles suivants, je parlerai des apports de la 5G et des inconvénients vrais ou faux qu’elle peut avoir.

]]>
Thu, 19 Nov 2020 18:29:00 +0100http://lancien.cowblog.fr/la-5g-1-historique-3280594.html