Blogueurs - Profil de IrisHaezz

Derrière chaque blog se cache un blogueur... et derrière chaque blogueur une vie, des activités, des intérêts.
Découvrez-en plus sur les auteurs de vos blogs préférés grâce à cette rubrique !
Attention, tous les blogueurs ne remplissent pas leur profil.

IrisHaezz

Membre depuis le 20/09/2013

Femme - 31 ans - Célibataire - Newmarket-on-Fergus (Etranger, Irlande)

Jeune fille cynique et désabusée de 24 ans.

Désenchantée et bored par la vie.
Mais elle continue à la vivre pour voir si il existe quelque chose qui pourra éveiller à nouveau son intérêt.

Très curieuse et légèrement politisée.
Crois en une révolution qui doit se faire dans le monde de l'édition et de l'écriture et espère pouvoir y contribuer.

Je suis à l'aise dans les trois langues: le français, l'anglais et l'espagnol.
Il se pourrait que des fois, je publie des textes dans une ou l'autre de ces langues, en dehors du français donc.
Mais aussi que j'introduise des mots d'autres langues dans mes écrits, parce qu'ils auront pour moi une signification plus proche de ce que je veux faire ressentir.

Centres d'intérêt : Lecture, Ecriture, Séries, Films (anciens et classiques), Dramas (K-Dramas; J-Dramas et Tw-Dramas).

 

Les dernières publications de IrisHaezz

Toujours à la...

Publié le Dimanche 29 septembre à 23:18 - http://shades.cowblog.fr

J'ai repris mon esquisse de l'Inconnue du Palier Rose. Le premier jet date d'au moins deux ans, je crois. J'ai passé la nuit dernière à corriger cette première partie. Je n'en suis d'ailleurs toujours pas satisfaite. Il manque quelque chose. Je trouve le style...

l'Inconnue du Palier...

Publié le Dimanche 29 septembre à 22:52 - http://shades.cowblog.fr

 Elle aurait préféré arriver par l’ascenseur, mais celui-ci ne fonctionnait plus depuis un moment. - « Toujours pas réparée, cette merde ! », lâcha-t-elle dans un mélange d'amertume et d'irritation.  Elle posa, presque en le lâchant, le lourd carton...

Éveil

Publié le Mercredi 25 septembre à 18:53 - http://shades.cowblog.fr

Je m'éveillai. Silence oppressant. Brûlures sous mes peaux. Griffures superficielles. Ici, dans un ciel inerte et caillé, Un soleil humide, fantasque girouette, Se liquéfie au-dessus d'un paysage dynamité. Et, par-delà un halo dansant, traîne de...